AccueilRessourcesBlogQu'est-ce que la télématique ?
Icon clock 12 minutes pour lire

Qu'est-ce que la télématique ?

1586878525 vzc telematics

Qu’est-ce que la télématique ?

 Dans son sens le plus large, la télématique réunit deux sciences : les télécommunications, une technologie qui comprend les lignes et les câbles téléphoniques, et l’informatique, comme les systèmes informatiques. Cet ensemble des techniques, fait aujourd’hui référence aux solutions télématiques utilisées dans la gestion de flottes de véhicules commerciaux.

Selon Gartner, les outils de géolocalisation sans fil et les technologies de « boîte noire » collectent et transmettent des données sur l’utilisation du véhicule, les besoins en entretien et la maintenance automobile. L’utilisation d’un logiciel de gestion de flotte, qui est une branche de la télématique, est une solution connue pour les entreprises modernes. Ce dernier permet de coordonner les véhicules gérés par les entreprises et d’obtenir une vue d’ensemble de la santé, de la rentabilité et de la productivité de la totalité de leur flotte.

Les débuts de la télématique

La télématique s’est développée avec Internet. Lorsque les ordinateurs sont devenus plus petits et plus généralisés, le besoin d’un moyen simple d’échanger les données s’est agrandi. C’est à ce moment-là que la technologie des télécommunications a été utilisée pour connecter les ordinateurs entre eux ainsi qu’avec d’autres appareils et que la télématique est née.

(En bref : le terme actuel « télématique » a été inventé en 1978 par Simon Nora et Alain Minc dans leur rapport intitulé « L’Informatisation de la société ». Il a été préparé pour le Premier ministre français en réponse au développement de la technologie informatique et du début de l’ère de l’information.)

Depuis cette époque, les processeurs informatiques sont devenus plus petits et plus omniprésents. Les réseaux de télécommunication se sont répandus et sont devenus efficaces pour transférer de grandes quantités de données, peu importe l'endroit où se trouve l'ordinateur. Que ce soit dans un camion traversant des endroits reculés de la région Centre-Val de Loire ou dans un véhicule de livraison au QCA de Paris, la télématique peut transférer des données en temps quasi réel aux bureaux centraux pour aider les entrepreneurs à mieux gérer leur flotte.

La télématique a donc permis de mettre à disposition du grand public des services de nature ou d’origine informatique par le biais d’un réseau de télécommunication. 

Comment fonctionne la télématique ?

Au cœur du système télématique, on retrouve un appareil de suivi de véhicule installé à l’intérieur de celui-ci qui permet d’envoyer, de recevoir et de stocker les données télémétriques. Il se connecte via le diagnostic embarqué du véhicule (ODBII) ou le port CAN-BUS avec une carte SIM. Un modem embarqué permet de communiquer via un réseau sans fil.  

L’appareil collecte les données GPS mais également un éventail d’autres données spécifiques au véhicule. Il les transmet à un serveur centralisé via GPRS (General Packet Radio Service), des données mobiles 4G, un réseau mobile ou une communication satellite. Le serveur lit les données et autorise à les diffuser via des sites sécurisés et des applications optimisées pour smartphone et tablettes vers le destinataire final.

Les données télématiques saisies peuvent contenir la localisation, la vitesse, le temps à l’arrêt, les accélérations ou freinages brusques, la consommation de carburant, les pannes du véhicule et bien plus encore. Lorsqu’elles sont analysées pour un événement ou un contexte particulier, un tel nombre d'informations peut fournir un aperçu approfondi de l’ensemble de la flotte automobile.

Que peut vraiment faire la télématique ?

Aujourd’hui, les différentes applications de télématique sont pratiquement illimitées. Chaque jour, le monde devient de plus en plus connecté. De plus en plus d’appareils sont connectés à l’Internet des objets (IoT) et de nouveaux moyens d’utiliser les informations de géolocalisation sont développés constamment.

Pourtant, beaucoup continuent de penser à tort que la télématique automobile ne fait qu'indiquer la position du véhicule par GPS, comme un simple point sur la carte. Cela ne représente en fait qu’une infime partie.

Avec les données télématiques, vous pouvez savoir vérifier les temps de pause de chaque véhicule de votre flotte et envoyer des alertes quasiment en temps réel à vos chauffeurs pour leur indiquer le chemin le plus rapide et le plus efficace à prendre. De plus, vous pouvez surveiller la consommation de carburant, les comportements de conduite individuels, le temps passé dans (et en dehors de) certains lieux spécifiques et si un véhicule a besoin d’une aide d’urgence.

L’utilisation de la télématique augmente en France et dans le monde entier. Selon une étude « le nombre total d’unités actives de gestion de flotte installées au Benelux et en France devrait passer de 2 millions en 2017 à 3,7 millions en 2022. ».[1]

De plus, la France possède la plus large flotte automobile en Europe comprenant les véhicules commerciaux et les bus. Une flotte qui a augmenté de plus de 14% de 2018 à 2019, et où la technologie télématique a joué un rôle important en contribuant à l’amélioration de la compétitivité de ces entreprises.[2]

Comment est installé le dispositif de télématique ?

De nombreux constructeurs de véhicules commerciaux installent des GPS intégrés et des technologies de télématique directement dans leur flotte automobile. Si un véhicule n’est pas équipé de ces technologies, il est possible d’installer des GPS en deuxième monte. Ils peuvent être alimentés par une batterie ou par le système électrique interne du véhicule.

Certains fabricants d’équipement d’origine (OEM) comme Volvo, Mack, Hino, Ford et General Motors, s’associent également à des fournisseurs de boitier télématique pour offrir une expérience utilisateur sans failles. Dans les années à venir, l’industrie automobile continuera probablement de développer des voitures intelligentes utilisant la télématique pour offrir      de meilleurs résultats à leurs clients. Ces systèmes vont également profiter du paysage de l’Internet des objets (IoT) qui peut aider à connecter les véhicules aux villes et aux technologies de circulation intelligentes.

Comment ma flotte peut-elle utiliser les systèmes de télématique ?

Pour une gestion de flotte efficace et performante, il est important d’opter pour une solution de télématique. Intégrer ce genre de système dans votre entreprise offre de nombreux avantages significatifs.

Pour commencer, qui ne voudrait pas avoir une vue d’ensemble de sa flotte à portée de main, via des tableaux de bord intuitifs et faciles à utiliser, proposés par une application mobile ?

En outre, les solutions de télématique peuvent s’intégrer aux applications et systèmes déjà existants pour permettre un éventail de cas d’utilisation pour des flottes de toutes les tailles. Voici six façons fondamentales d’améliorer le potentiel des flottes pour les entreprises adoptant la télématique :  

Suivi de véhicule : les véhicules peuvent être suivis en utilisant une combinaison de récepteurs GPS et satellites, de réseaux de GPRS et de cloud computing. Un récepteur GPS télécharge les informations des GPS satellites et les traite pour les utiliser avec des applications comme le système de suivi par GPS. Il transmet également ces informations par GPRS aux serveurs Web utilisés par les employés de l’entreprise. Ces derniers peuvent s’en servir pour envoyer le chauffeur le plus proche vers une nouvelle mission. 

Suivi d’engins et d’équipements :  les solutions de suivi par GPS peuvent aussi équiper des engins ou des équipements non-motorisés. Vous pouvez ainsi savoir où se trouvent les engins ou remorques dont vous avez besoin. Les chauffeurs peuvent également marquer leur emplacement dans leur solution de suivi de flotte lorsqu’ils détachent une remorque. Ces données sont transmises rapidement pour permettre de mieux localiser l’équipement. Le système de géolocalisation peut être aussi configuré pour que le manager reçoive un SMS sur son téléphone lorsqu’un engin ou un équipement est utilisé sans autorisation.

Améliorations d’entretien : la télématique peut améliorer l’entretien des véhicules et la gestion du cycle de vie des équipements. Cette technologie va par exemple traquer les heures d’utilisation des véhicules et programmer leur entretien préventif. La télématique permet aussi de garder un œil sur la garantie complète des équipements, le suivi des heures d’utilisation des engins et le suivi des dossiers d’entretien. Les gestionnaires de flotte automobile peuvent réduire les dépenses et maintenir les véhicules en bon état en se tenant au courant des diagnostics du moteur, notamment la tension de la batterie, la température du liquide de refroidissement, les dysfonctionnements du groupe motopropulseur, les problèmes de soupape d’admission, les problèmes de sonde à oxygène et bien plus encore.

Les utilisateurs de systèmes de suivi de flotte par GPS déclarent un retour sur investissement positif en moins de six mois. Obtenez des données d’informations sur la gestion du suivi de flotte dans nos différents livres blancs à télécharger ici.

Suivi sécurisé : les managers peuvent utiliser la télématique pour suivre la localisation du véhicule, et une note de comportement permet de suivre les événements de conduite brusque et pousser le conducteur à éviter ces comportements dangereux. La télématique fournit des rapports sur de nombreux aspects d’utilisation du véhicule aussi bien au niveau du comportement des conducteurs qu’au niveau des problèmes mécaniques.

Elle aide ainsi les gestionnaires de flotte à comprendre où mettre en place des actions de prévention et comment entretenir les véhicules pour la bonne sécurité des utilisateurs.

Évaluation des risques d’assurance : les compagnies d’assurance peuvent utiliser la télématique pour contrôler le comportement du conducteur. Ça leur permet de déterminer les facteurs de risques de manière plus précise et d’ajuster les primes d’assurance en conséquence. Les appareils de télématique peuvent également signaler lorsqu’un véhicule est utilisé dans un lieu situé hors de la zone désignée, connue comme étant une géofence.

Quels sont les avantages de la télématique dans la gestion de flotte ?

La télématique peut aider les flottes automobiles à réaliser des améliorations dans des domaines clés.

Réduction des coûts du carburant : la télématique aide à identifier les domaines où le gaspillage peut être réduit, comme les temps passés à l’arrêt avec le moteur tournant par exemple. Elle permet aux gestionnaires de flotte de remédier rapidement à ce genre de problèmes, ce qui a un impact positif direct sur l’efficacité énergétique de la flotte et du coup le bénéfice net. La télématique aide également les dispatchers à planifier l’itinéraire le plus efficace pour chaque conducteur pour réduire les kilomètres inutiles. 

Sécurité améliorée : un retour d'information continu sur le style de conduite et le comportement au volant permet aux gestionnaires de flotte de coacher les conducteurs et de réduire les habitudes de conduite indésirables comme les démarrages rapides, les freinages d’urgence et les virages serrés. Des améliorations peuvent être apportées grâce à des rapports de données exploitables. Ils mettent l’accent sur les performances des chauffeurs, développent de nouveaux objectifs de sécurité et favorisent l'éco-conduite.

Productivité élevée : avec un système GPS aux données quasi instantanées, les chauffeurs peuvent éviter les retards causés par la circulation et le mauvais temps. Les responsables du back office peuvent attribuer rapidement et facilement toute visite d’un nouveau site au véhicule le plus proche et indiquer le chemin le plus efficace pour s’y rendre.

Meilleure gestion du personnel : en suivant précisément le temps de fonctionnement d’un véhicule, de son démarrage jusqu’à son arrêt en fin de journée, les gestionnaires de flotte ont un rapport précis et automatisé sur la durée de travail d’un chauffeur. Cela permet aux entrepreneurs de vérifier si les employés sont payés correctement pour les heures travaillées. Ils évitent ainsi de perdre du temps à comparer les feuilles de pointage et les heures supplémentaires par rapport aux fiches de poste.

Réduction d’utilisations non autorisées : les gestionnaires de flotte peuvent réduire le risque d’accidents en vérifiant que leurs véhicules sont sur la route seulement pendant les heures de travail. Mais êtes-vous certain qu’aucun véhicule n’est utilisé en dehors des heures de travail d’un chauffeur sans votre consentement ? Grâce aux solutions télématiques, vous pouvez contrôler lorsqu’un véhicule est utilisé en dehors des heures autorisées et vous avez la possibilité de délimiter certaines zones pour que vos véhicules soient toujours là où vous les attendez.

Réduction des coûts d’entretien : la télématique peut être configurée pour envoyer des alertes basées sur le kilométrage, la durée de conduite ou d’utilisation d’engins. Combinez-les avec les informations sur le comportement de conduite et vous pouvez contrôler l’usure de vos véhicules d’entreprise pour programmer et effectuer un entretien préventif. En outre, un système complet peut vous alerter sur des problèmes de diagnostics comme les feux de détresse. Cela vous évite de devoir compter sur le chauffeur pour signaler des pannes et vous pouvez régler le problème rapidement, en réduisant ainsi les dommages permanents.

 La télématique est-elle chère ?

 Ça dépend de la solution de gestion de flotte. Le suivi par GPS sur une carte est une option peu coûteuse mais elle ne fournit qu’un aperçu peu exploitable. Combiner une solution télématique entièrement intégrée avec d’autres technologies comme les chronotachygraphes numériques, les caméras de tableau de bord, les planifications intelligentes d’itinéraires et la gestion avancée des conducteurs coûte plus cher mais offre un retour sur investissement bien plus important.

Une meilleure visibilité sur votre flotte permet de faire le point sur sa capacité et son utilisation. Les tableaux de bord personnalisables, fournis par le système de suivi de flotte, facilitent l’examen des évolutions en termes de performances et de budget. Le système diffuse également des analyses de la flotte en temps quasi réel. Sur le long terme, les systèmes de suivi de flotte par GPS vous aident à découvrir les coûts cachés et révèlent le potentiel pour une plus grande productivité et efficacité de toute une organisation, ce qui mérite bien l’investissement. 

Le futur de la télématique

La télématique est vouée à une croissance rapide. En effet, de nouvelles applications sont développées dans le but d’utiliser les services GPS et l’utilisation des appareils mobile est généralisée. De plus en plus d’entreprises reconnaissent le besoin de surveiller l’activité des véhicules pour contrôler les coûts, booster la productivité, améliorer la responsabilité et maintenir une conformité totale avec les réglementations gouvernementales.

Alors que les entrepreneurs regardent au-delà des besoins fondamentaux pour réaliser « des intégrations croissantes dans le cadre plus large de l’entreprise, notamment avec la gestion de la main-d’œuvre mobile, de logiciels ERP et des logiciels de gestion d’entreprise »[3], la télématique deviendra une partie intégrante de toutes les opérations de la flotte automobile moderne.

[1] Source : Berg Insight 2018

[2] Source : ACEA (https://www.acea.be/uploads/publications/ACEA_Report_Vehicles_in_use-Europe_2019.pdf) et (​https://www.acea.be/uploads/statistic_documents/ACEA_Report_Vehicles_in_use-Europe_2018.pdf​)

[3] Source : https://www.automotive-fleet.com/320583/looking-ahead-to-2019-the-future-of-telematics 
​                 http://www.berginsight.com/ReportPDF/Summary/bi-fmseries2018-sum.pdf  


1512424222 amandine carre petit
Amandine Christolhomme

Avec plus de 15 ans d’expérience en Marketing B to B dans des environnements internationaux, Amandine Christolhomme a travaillé dans des secteurs variés tels que l’Industrie, l’Enseignement Supérieur ou la High Tech.


Tags: Contrôle des coûts, Sécurité des personnes, Productivité et efficacité, Gestion des équipes, Entretien des véhicules