AccueilRessourcesBlogGestionnaire de flotte de véhicules : un métier multi-compétences
1 minute pour lire

Gestionnaire de flotte de véhicules : un métier multi-compétences

Organiser sa flotte de véhicules et son fonctionnement, analyser les résultats économiques, réagir aux imprévus, suivre les évolutions technologiques… Le responsable de flotte est un « multi spécialiste » rare et recherché.

Certains gestionnaires de flotte sont des autodidactes de niveau bac+2 ou moins qui ont gravi tous les échelons. D’autres ont un bac+5 en logistique, sortent d’une école de commerce ou même de Sciences Po, avec une spécialisation économie ou finance. 
Ils comptent au moins 10 ans d’expérience : c’est un poste à responsabilités, rémunéré entre 50 000 et 70 000 euros par an voire davantage.

Un organisateur hors pair

Le gestionnaire de flotte est un excellent organisateur. Il sait combien de véhicules et de chauffeurs déployer sur le terrain pour garantir un niveau service donné. C’est son levier de performance majeur, bien plus par exemple que la négociation de ses prix d’achat (véhicules, pièces, maintenance…).

Un gestionnaire rigoureux

Il détermine la politique de maintenance de sa flotte pour pouvoir s’appuyer à coût optimisé sur un parc hautement disponible. Il est également garant des résultats économiques : à combien revient la livraison d’un colis, la visite d’un technicien spécialisé ou la tournée de l’équipe de nettoyage ? 

Réactivité et adaptabilité

Le responsable de flotte s’adapte aux fluctuations d’activité. Certaines sont prévisibles, car liées à une saisonnalité ou à un rythme hebdomadaire. D’autres peuvent survenir sans raison, par exemple un pic d’appels en heure creuse. Comment organiser les moyens et les hommes en conséquence ? Comment ne pas « sur-prévoir », ce qui coûte cher et ne rapporte rien ? A lui de jouer…

A l’affût des évolutions technologiques

Les gestionnaires de flotte savent tirer parti des évolutions technologiques. Raison pour laquelle la géolocalisation figure sur la feuille de route de beaucoup d’entre eux. 
Elle leur fournit en effet des fonctions à haute valeur ajoutée : répartition optimale des tâches entre véhicules, calcul des temps de trajet, suivi des comportements au volant et des consommations, feuilles de pointage d’heures automatisées, benchmark par rapport à d’autres flottes d’entreprise... Autant de moyens d’être encore mieux organisé, plus rentable et plus adaptable.


Amandine Christolhomme

Avec plus de 15 ans d’expérience en Marketing B to B dans des environnements internationaux, Amandine Christolhomme a travaillé dans des secteurs variés tels que l’Industrie, l’Enseignement Supérieur ou la High Tech.


Tags: Analyse des données

Vous pourriez aussi aimer

Voir tout