AccueilRessourcesBlogRéduire l’écart entre TCO théorique et TCO réel, c’est possible
3 minutes pour lire

Réduire l’écart entre TCO théorique et TCO réel, c’est possible

Par Amandine Christolhomme 22 Novembre 2021

Le TCO ou Total cost of ownership, permet de déterminer le coût total de possession d’un véhicule pendant sa durée d’utilisation dans l’entreprise : c’est un indicateur de référence pour un gestionnaire de flotte. Le maîtriser et le réduire offre l’assurance d’une meilleure rentabilité de votre parc automobile. Mais en tant qu’entreprise, vous ne pouvez que calculer un TCO théorique, qu’il faudra ensuite comparer au coût d’usage réel du véhicule, lié au comportement routier du conducteur. 

Quels sont les postes du TCO impactés par le comportement du conducteur ? Comment réduire l’écart entre TCO réel et théorique ? Zoom sur les pistes d’actions ainsi que les données à récolter et à analyser pour les mener à bien. 

Calcul du TCO : indicateurs à prendre en compte

Depuis longtemps maintenant, le prix d’achat n’est plus le critère majeur de choix d’un véhicule. Les coûts d’entretien courant, les dépenses en carburant, le budget assurance, les coûts d’immatriculation ou encore la dépréciation de la valeur du véhicule dans le temps sont des éléments aujourd’hui pris en considération et qui, en s’additionnant, forment le TCO théorique du véhicule. Malheureusement pour les gestionnaires de flotte, ce TCO calculé est souvent loin de la réalité, car la variation entre TCO réel et théorique est intimement liée à la manière dont vos conducteurs se comportent au volant.  

Un travail à mener en amont

Pour choisir le « bon » véhicule, celui qui sera le mieux adapté à l’utilisation qui en sera faite au quotidien, cela suppose de connaître précisément l’activité des conducteurs : combien de kilomètres font-ils chaque jour ? Combien d’arrêts ? La maintenance des véhicules est-elle faite dans le respect des préconisations constructeurs ? Autant de questions auxquelles vous devez savoir répondre précisément pour choisir le véhicule le mieux adapté à votre activité et ainsi réduire le TCO. 

Un véhicule non adapté à l’usage auquel il est affecté, tout comme un entretien qui n’est pas fait régulièrement et qui entraine pannes et surconsommation de carburant, impacte directement la maîtrise d’un TCO. 

Mieux maîtriser sa consommation de carburant 

Un gestionnaire de flotte doit-il se fier à la consommation de carburant annoncée par les constructeurs automobiles pour chaque modèle de véhicule ? Pas vraiment, puisque celles-ci sont généralement sous-évaluées. En revanche, il est possible de sensibiliser les conducteurs à une conduite plus douce afin de réduire les consommations réelles de carburant et prolonger la durée de vie des véhicules. Comment ? En relevant les vitesses des véhicules, les freinages et accélérations brutales ou encore les arrêts avec moteur allumé. 

La sensibilisation des conducteurs à l’écoconduite réduira votre budget carburant tout en augmentant leur sécurité. Pour votre parc automobile, cela peut signifier moins de sinistralité et des primes d’assurance qui baissent. Au final, c’est un TCO réel qui doit diminuer. 

L’écart entre TCO réel et théorique n’est pas une fatalité : des outils existent et vous aident à connaître précisément le comportement routier de vos chauffeurs. Vous pouvez ainsi mener des actions concrètes pour réduire cette différence. 

Quels sont les autres comportements des conducteurs qui influencent le TCO réel des véhicules de votre entreprise ? Découvrez-les dans notre livre blanc : 

Je télécharge mon livre blanc




Amandine Christolhomme

Avec plus de 15 ans d’expérience en Marketing B to B dans des environnements internationaux, Amandine Christolhomme a travaillé dans des secteurs variés tels que l’Industrie, l’Enseignement Supérieur ou la High Tech.


Tags: Contrôle des coûts

Vous pourriez aussi aimer

Voir tout