Eco-conduite : mesurez et analysez vos progrès avec la géolocalisation

SHARE

Vous avez décidé de former vos conducteurs à l’éco-conduite ? Mettez en place un outil de mesure pour évaluer leur progression et les encourager à poursuivre. Le plus efficace ? La géolocalisation de vos véhicules. 

Adopter l’éco-conduite n’est pas seulement un geste citoyen. C’est le moyen de faire des économies (jusqu’à 30 % sur le carburant selon nos clients) et de réduire le nombre d’accidents de 10 % à 15 % à l’échelle d’une flotte d’entreprise. 

Mais comment s’assurer qu’après leur formation, les chauffeurs ne reprendront pas leurs habitudes ? Comment les motiver à poursuivre leurs efforts ? Il faut un outil de mesure automatique, fiable et précis. La géolocalisation des véhicules répond à ce cahier des charges.

Tout savoir sur la consommation des véhicules

Elle permet d’abord d’importer les achats de carburant dans le suivi de flotte pour les croiser avec les kilomètres parcourus. Consommations par véhicule, par conducteur, par service, par région : tout est possible, par simple extraction automatisée.

Ainsi, au lancement d’une démarche d’éco-conduite, il devient possible de dire à chacun où il en est et de déterminer des populations prioritaires. Puis après les formations, de mesurer les progrès, de comparer les performances, d’animer des challenges entre équipes, de récompenser les meilleures. Adage bien connu : on ne progresse que sur ce qu’on mesure.

Quels sont les comportements énergivores ?

Après le constat, l’analyse. La géolocalisation relève les différents comportements énergivores, ce qui permet de déterminer les priorités d’amélioration de chaque équipe. Sont ainsi détectés :
— les conduites nerveuses : démarrage pied au plancher, freinages brutaux, virages négociés trop vite

Vous voulez savoir ce que la géolocalisation peut apporter à votre business?  En savoir plus


— les arrêts prolongés moteur allumé : le véhicule ne bouge pas mais consomme 4 litres à l’heure
— le non-respect de consignes de vitesse « maison », par exemple 120 km/h sur autoroute. Alors que ces 10 km/h de moins feraient économiser 1 litre aux 100 km.

« L’éco-gestion » de flotte, un autre levier pour consommer moins

La géolocalisation réduit également la consommation à travers la mise en place de stratégies de gestion de flotte vertueuses. Ce n’est plus de l’éco-conduite, peut-être faut-il parler d’éco-gestion ? Deux stratégies sont particulièrement efficaces :

entretenir ses véhicules en temps et en heure. Le système peut programmer des alertes d’entretien en fonction de dates, de kilomètres parcourus, de temps d’utilisation. Alors qu’un véhicule mal entretenu consomme jusqu’à 25 % de plus.
optimiser les trajets et la répartition des véhicules. Les équipes sont déployées au mieux sur le terrain, le système détermine laquelle est la plus proche du lieu d’intervention à atteindre et calcule en temps réel un trajet sans bouchons et sans détours. Les économies sont évidentes, quoiqu’impossibles à chiffrer. Quant à la qualité du service client, elle monte de plusieurs crans !

Découvrez comment notre plateforme vous donne plus de visibilité sur votre activité pour vous aider à en faire plus.

Location longue durée : la restitution avec et sans géolocalisation

La LLD connait actuellement une croissance remarquable. Alors que les grandes entreprises et les PME étaient déjà séd...

Économiser du carburant en coupant le moteur à l’arrêt

Un chauffeur d'autocar ou de camion qui s'arrête moteur en marche consomme 6 à 8 l/heure. La géolocalisation détecte ...

Gestionnaire de flotte de véhicules : un métier multi-compétences

Ce spécialiste recherché doit être un organisateur hors pair, un gestionnaire rigoureux et un champion de l'adaptabil...

« La géolocalisation, une source majeure de création de valeur »

Pour Federico Pigni, chercheur et consultant, la géolocalisation de véhicules rend les entreprises plus efficaces et ...

Fleetmatics, Telogis et Networkfleet se sont réunis. En savoir plus.