AccueilRessourcesBlogLocation longue durée : la restitution avec et sans géolocalisation
Icon clock 2 minutes pour lire

Location longue durée : la restitution avec et sans géolocalisation

1516705538 istock 493715012

La LLD connait actuellement une croissance remarquable. Alors que les grandes entreprises et les PME étaient déjà séduites, les TPE et les artisans se tournent progressivement vers ce mode de financement. Le principal avantage : la tranquillité d’esprit. Mais qu’en est-il au moment de restituer le véhicule ? 

La LLD a la cote 

En 2016, le marché de l’automobile a progressé de 5,2 %, et dans le même temps, la location longue durée a enregistré une performance encore plus importante : +13.2 % de véhicules concernés par ce mode de financement* .

Les avantages de la LLD sont maintenant connus : une prise en charge administrative en cas d’accident, des véhicules récents, un loyer fixe, un endettement moindre, les risques liés à la dépréciation du véhicule sont externalisés chez le loueur…le gestionnaire maîtrise le budget du parc automobile. 

Les offres de contrat en LLD sont très variées pour répondre à cette demande croissante. Certains proposent une panoplie de services associés comme la maintenance ou l’assistance. Les options proposées vont parfois beaucoup plus loin : gestion des péages, des amendes, la carte essence, le changement des pneumatiques…les entreprises peuvent être tentées par tous ces services, mais attention toutefois aux options superflues qui augmentent nettement le loyer et ne sont pas toujours rentables. 

Le temps de la restitution

La restitution d’un véhicule en LLD est le moment redouté de tous les gestionnaires de flotte. Il est temps de découvrir le montant des frais de restitution
Tout d’abord, il y a un kilométrage à respecter pour chaque véhicule, prévu dans le contrat. Le fait de dépasser le kilométrage prévu entraîne d’importantes pénalités qui viennent alourdir les frais de restitution.

Vous voulez savoir ce que la géolocalisation peut apporter à votre business? En savoir plus.

Ensuite, il y a les frais de remise en état, qui sont souvent une surprise. En effet, lorsque les véhicules sont dispersés sur différents sites, le gestionnaire de flotte ne connait pas forcément l’état des véhicules qu’il a restitué. De plus, il n’a aucun moyen de savoir si la facture du loueur correspond bien à la remise en état : il doit faire le rapprochement entre ce qui est facturé et l’état réel du véhicule.

Si les véhicules en LLD sont équipés d’un système de géolocalisation, le problème de kilométrage n’en n’est plus un. Le responsable du parc paramètre une alerte lorsque le kilométrage défini dans le contrat est atteint. Il peut ainsi faire réévaluer le contrat et échapper aux pénalités. 

Le suivi de l’entretien des véhicules est grandement facilité puisque le gestionnaire a accès à l’historique de la maintenance de tous les véhicules et a réalisé les contrôles en temps et en heure. Nul besoin donc de souscrire aux contrats pleins d’options : un contrat simple + un système de géolocalisation semble être la bonne alternative. La géolocalisation vous fournira bien plus de fonctions et simplifiera grandement la restitution. 2 loyers fixes = tranquillité d’esprit !


* http://www.lemonde.fr/flottes-d-entreprise/article/2017/04/12/la-location-longue-duree-carbure-toujours-plus_5110041_1779527.html


1512424222 amandine carre petit
Amandine Christolhomme

Avec plus de 15 ans d’expérience en Marketing B to B dans des environnements internationaux, Amandine Christolhomme a travaillé dans des secteurs variés tels que l’Industrie, l’Enseignement Supérieur ou la High Tech.


Tags: Retour sur investissement, Entretien des véhicules, Contrôle des coûts