AccueilRessourcesBlogGrues, pelleteuses, bulldozers, bennes : pour mieux les gérer, géolocalisez !
Icon clock 2 minutes pour lire

Grues, pelleteuses, bulldozers, bennes : pour mieux les gérer, géolocalisez !

1585582672 engin btp

La géolocalisation permet de gérer un parc d’engins et d’équipements de BTP dans un système unique et d’en localiser chaque élément en direct. Une aubaine pour les entreprises qui veulent gagner en efficacité, investir à bon escient et prévenir les vols.

Combien avons-nous de bennes et sur quels chantiers sont-elles ? Lesquels de nos bulldozers ont atteint les 1000 heures de fonctionnement et doivent être révisés ? Avons-nous assez de grues pour faire face aux besoins des prochains mois ? Ces questions, les responsables de parcs du BTP se les posent régulièrement. Mais ils ont bien du mal à y répondre.

Des engins nombreux, dispersés et difficiles à tracer

Pourquoi ? Parce qu’il n’existe pas de référentiel unique pour trouver rapidement l’information. Une entreprise propriétaire de 20 bennes peut en prêter une, oublier d’en récupérer une autre et en égarer une troisième. Si elle compte 10 bulldozers, difficile de tenir à jour le nombre d’heures de fonctionnement de chacun. Si elle totalise 10 grues réparties sur 7 sites, il y a peu de chances que quelqu’un ait une vision globale sur cette répartition. 

La solution ? Géolocaliser ces actifs avec des boîtiers robustes, résistants aux intempéries et offrant jusqu’à quatre ans d’autonomie pour les équipements non motorisés comme les bennes ou les grues démontées.

100% des matériels localisés sur la même carte

Les données de géolocalisation sont alors collectées et agrégées dans un logiciel unique et s’affichent sur une même carte. Grues, pelleteuses, bulldozers, bennes, etc. : rien ne manque, et la tâche des responsables de parc s’en trouve simplifiée.

Ils savent à tout moment combien de bennes ou de grues ils possèdent et où elles sont basées. Ce qui permet de les répartir au mieux quand un chantier commence ou se termine. Inutile de passer des dizaines de coups de fil pour obtenir l’information et évaluer les temps de transfert : tout s’affiche sur la carte. Plus de risque de louer un bulldozer supplémentaire en urgence, pour s’apercevoir quelques jours après qu’un autre était disponible. 

Vol d’engin : la géolocalisation donne l’alerte et suit la piste

La géolocalisation permet de fiabiliser des programmes d’entretien basés sur le temps de marche des engins. On sait qu’il est laborieux de tenir des décomptes pour chacun. Les boîtiers GPS, eux relèvent automatiquement les durées de fonctionnement des moteurs. Puis le système les totalise. Il suffit alors de paramétrer une alerte - par exemple 1000 heures -  pour être prévenu et planifier la révision.

Enfin, la géolocalisation offre au BTP une arme de choix contre le vol. Certes, elle n’empêchera pas des trafiquants déterminés de sortir une pelleteuse d’un chantier en pleine nuit. Mais elle donnera l’alerte tout de suite si le gestionnaire de parc a créé un périmètre virtuel correspondant à ce chantier. De plus, elle continuera à suivre la pelleteuse à la trace, que celle-ci se déplace ou qu’elle soit à l’arrêt. Les forces de l’ordre pourront intervenir rapidement et concentrer leurs forces au bon endroit. 


1512424222 amandine carre petit
Amandine Christolhomme

Avec plus de 15 ans d’expérience en Marketing B to B dans des environnements internationaux, Amandine Christolhomme a travaillé dans des secteurs variés tels que l’Industrie, l’Enseignement Supérieur ou la High Tech.


Tags: Productivité et efficacité, Contrôle des coûts, Sécurité des véhicules