AccueilRessourcesBlogGéolocalisation + anti-démarrage, un outil de négociation client pour les loueurs de véhicules
2 minutes pour lire

Géolocalisation + anti-démarrage, un outil de négociation client pour les loueurs de véhicules

Vous êtes loueur et vous avez du mal à récupérer vos véhicules en fin de contrat, ou à vous faire payer certaines échéances ?  Avec la géolocalisation et l’anti-démarrage à distance, vous disposerez d’un levier supplémentaire pour négocier avec vos clients et obtenir gain de cause.

Chez les loueurs, la géolocalisation a acquis sa légitimité comme outil d’information des forces de l’ordre en cas de vol. Régulièrement, on lit dans la presse des articles qui décrivent le même scénario : une effraction dans le garage d’un loueur, un ou plusieurs véhicules qui disparaissent, la police qui les retrouve sans difficulté grâce à leur balise GPS… 

Un relais qui coupe l’alimentation du démarreur

En revanche, la géolocalisation n’est pas d’un grand secours pour gérer les mauvais payeurs et les clients qui oublient les dates de restitution. Tout juste permet-elle de vérifier que le véhicule loué se trouve à peu près là où il devrait être. Mais les forces de l’ordre ne sont pas compétentes pour régler les différends commerciaux.

C’est ce qui fait l’intérêt de la fonction d’anti-démarrage à distance, disponible depuis septembre 2019 sur Reveal. Un relais électrique est monté entre le boîtier de géolocalisation et le démarreur. S’il est désactivé à distance depuis un PC ou un smartphone, le démarreur n’est plus alimenté. Une fois que le moteur aura été coupé, il ne repartira plus. 

Bien entendu, ce système n’agit pas sur un véhicule en marche, ce qui pourrait être très dangereux. Il se contente de neutraliser le démarreur.

Le loueur dispose ainsi d’un moyen de pression sur ses clients indélicats quand les rappels, relances et courriers recommandés ont échoué. Il peut même opérer en plusieurs temps : je préviens le client de l’existence de l’anti-démarrage, puis j’annonce que je vais l’activer, puis je l’active quelques heures pour rendre mon propos crédible, puis je l’active si nécessaire jusqu’à résolution du conflit…

Un système « intelligent » et adapté aux loueurs

De plus, Reveal dispose de fonctions complémentaires bien pensées. Le loueur renseigne grâce à un menu déroulant la raison pour laquelle il active l’anti-démarrage : pratique quand on gère des centaines de véhicules. De même, Reveal lui indique le statut de la commande : passée (le démarreur n’est plus alimenté), en attente ou échec en cas de problème de transmission. Le loueur est donc bien informé pour mener sa négociation.

Enfin, l’anti-démarrage ne fonctionne pas si le véhicule est arrêté à un endroit inaccessible pour le signal GPS, par exemple un parking en sous-sol. En effet, il serait impossible de réactiver le relais électrique à distance après la régularisation. En revanche, dès que le véhicule revient à l’air libre et que le moteur est coupé, le démarreur est privé d’alimentation.

La seule limite de l’anti-démarrage à distance est de ne protéger que les véhicules à moteur thermique. Notons aussi qu’il n’est pas interdit de l’utiliser en cas de vol, bien au contraire : les malfaiteurs seront dans l’incapacité de prendre la fuite…


Amandine Christolhomme

Avec plus de 15 ans d’expérience en Marketing B to B dans des environnements internationaux, Amandine Christolhomme a travaillé dans des secteurs variés tels que l’Industrie, l’Enseignement Supérieur ou la High Tech.


Tags: Contrôle des coûts, Retour sur investissement

Vous pourriez aussi aimer

Voir tout