AccueilRessourcesBlog10 solutions pour réduire l’impact carbone de sa flotte automobile
6 minutes pour lire

10 solutions pour réduire l’impact carbone de sa flotte automobile

Par Amandine Christolhomme 30 Septembre 2022

D’après le ministère de la Transition Écologique, le secteur du transport est le premier émetteur de gaz à effet de serre avec 30 % des émissions totales. Face à l’enjeu de la transition énergétique, les pouvoirs publics ont mis en place un certain nombre de mesures afin d’inciter les entreprises à favoriser les moyens de mobilité verte.

Parmi les obligations règlementaires, la loi LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) incite fortement les entreprises à intégrer des véhicules à faibles émissions lors du renouvellement de leur flotte. De même qu’un plan de mobilité doit être établit pour répondre aux problématiques de déplacements des salariés. 

Si après calcul de l’empreinte carbone transport de votre entreprise, vous estimez avoir une marge de progression possible, voici 10 solutions pour réduire les émissions de CO2 de votre flotte automobile, et donc, son empreinte carbone.  

10 mesures pour réduire l’empreinte carbone de sa flotte automobile

Passer à l’électrique

Renouveler son parc automobile en faveur d’une flotte de véhicules électriques est sans nul doute le geste éco-responsable le plus efficace. En effet, un véhicule électrique n’émet aucun dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Logiquement, un véhicule électrique est donc moins polluant qu’un véhicule thermique. De plus, son coût d’entretien est 30 % moins élevé. 

Sans compter sur les aides financières en faveur de l’électrification des flottes automobiles d’entreprises et les avantages fiscaux qui en découlent.

Adopter l'écoconduite

Accompagner ses salariés vers l’écoconduite peut réduire de 40 % les dépenses en carburant de sa flotte automobile. Éviter les excès de vitesse, la conduite brusque, les arrêts moteur allumé ou les trajets non optimisés, réduit fortement la consommation de carburant et donc les émissions de CO2

Pour impliquer les conducteurs, les entreprises possèdent différents outils. En collectant les données sur le type de conduite de vos salariés, vous pourrez ainsi les sensibiliser à une conduite éco-responsable et :

  • Attribuer de bons points face aux comportements exemplaires en termes d’écoconduite, mettre en place un challenge interne qui récompense les conducteurs les plus écologiques ;
  • Alerter les conducteurs en cas de conduite inappropriée (virage pris trop vite, coup de frein ou d’accélérateur brusque, excès de vitesse…).

Entretenir son parc automobile

Un parc automobile bien entretenu a un impact direct sur sa consommation de carburant et donc, ses émissions de gaz à effet de serre. 

Une routine régulière peut déjà contribuer au bon entretien du véhicule : vérification de la pression des pneus, des niveaux de liquides, inspection sous le capot, nettoyage du véhicule (châssis), surveillance de tout bruit suspect, stationnement sécurisé…

Les constructeurs donnent aussi des recommandations afin d’assurer la bonne maintenance des véhicules. Suivre ces préconisations en assurant une maintenance à jour du véhicule aide à éviter une surconsommation de carburant et rend votre véhicule moins polluant. 

Avec un système de gestion de flotte performant, vous pouvez paramétrer des rappels de maintenance de véhicule en fonction d’une date, d’un kilométrage ou d’un nombre d’heures parcourues.

Optimiser les trajets

Il n’est pas toujours évident d’optimiser les trajets de ses conducteurs. Perdre son chemin ou être pris dans un embouteillage augmente les émissions de gaz à effet de serre. Éviter ce genre de désagrément, c’est améliorer l’empreinte carbone de votre flotte. 

Les aléas météorologiques, la densité du trafic routier et d’autres facteurs peuvent venir ralentir la circulation. Pour réaliser des trajets les plus courts possible en kilomètres et en temps de parcours, équiper ses véhicules d’un système de géolocalisation est la solution idéale. Il propose des itinéraires alternatifs en cas d’encombrement des voies initiales. 

Éviter l’utilisation abusive des véhicules à titre personnel

Lorsqu’on gère une flotte automobile, il peut arriver que les salariés utilisent abusivement leur véhicule de fonction à titre personnel. De ce fait, ils consomment davantage de carburant. Avec un système de géolocalisation qui référencie les temps d’activité des véhicules, vous constatez si une voiture est utilisée en dehors des heures de travail du salarié. Vous pouvez également paramétrer des alertes pour être informé en temps réel de l’utilisation d’un véhicule hors temps de travail.

Miser sur l’autopartage

Avec l’autopartage, vos collaborateurs peuvent partager un même véhicule. Les véhicules en autopartage sont disponibles 24h/24 et 7j/7 auprès des salariés d’une entreprise. Via une application, les conducteurs sont libres de réserver le créneau horaire de leur choix. L’autopartage permet ainsi d’optimiser l’utilisation de chaque véhicule.

Opter pour le co-voiturage

Lorsque cela est possible, plusieurs salariés peuvent voyager dans la même voiture afin de limiter l’utilisation de plusieurs véhicules, et donc l’augmentation d’émission de gaz à effet de serre. La digitalisation peut permettre d’organiser ces trajets en fonctions des disponibilités de chacun (horaires et itinéraires).

Adapter la motorisation à l’usage

Êtes-vous réellement certains d’avoir besoin de véhicules diesel dans votre flotte automobile ? Le diesel est préconisé pour des véhicules effectuant au minimum 80 km par jour. Si les parcours de vos salariés sont nettement inférieurs, l’électrification de votre flotte peut alors être envisagée pour réduire considérablement votre empreinte carbone.

Choisir la location plutôt que l’achat de véhicule

Faire appel à un loueur automobile plutôt que d’acheter directement vos véhicules peut faciliter grandement la gestion de votre flotte. En effet, le loueur réalise une étude préalable de vos besoins et adapte son offre en conséquence (nombre de véhicules, type de motorisation…). Ensuite, il vous accompagne dans le suivi de la maintenance, vous propose des solutions de financement avantageuses et peut même vous aider dans l’installation d’infrastructures de recharges électriques pour favoriser l’électrification de votre flotte automobile.

Installer un système de gestion de flotte à bord des véhicules

L’empreinte carbone d’une voiture peut être calculée à l’aide d’un outil de gestion de flotte. En installant un système de géolocalisation performant à bord de vos véhicules, vous récoltez ainsi des données sur :

  • L’activité du véhicule (distance parcourue, heures d’activité, nombre d’arrêts, temps d’arrêt, arrêt moteur allumé…)
  • La consommation de carburant
  • Le comportement des conducteurs (conduite brusque…)  

Ces éléments recueillis vous permettront de mettre en place des mesures correctives ayant pour but de réduire les coûts de votre flotte automobile et son empreinte carbone.


Amandine Christolhomme

Avec plus de 20 ans d’expérience en Marketing B to B dans des environnements internationaux, Amandine Christolhomme a travaillé dans des secteurs variés tels que l’Industrie, l’Enseignement Supérieur ou la High Tech.


Tags: Contrôle des coûts, Analyse des données, Entretien des véhicules, Performance & coaching

Vous pourriez aussi aimer

Voir tout